( 05 Photos ) A la découverte de Sokhna Fatou Bintou, troisième femme – Sunubuzz
Connect with us

News

( 05 Photos ) A la découverte de Sokhna Fatou Bintou, troisième femme

Published

on

Sokhna Fatou Bintou Diop fait de l’ombre aux hommes dans le cercle très restreint et masculin des prêcheurs.

Une femme parmi les « hommes de Dieu ». Élégante, coquette et audacieuse. Dure au mal. En effet, pour exister au milieu des étoiles, elle dut se forger une carapace de crocodile. Sokhna Fatou Bintou Diop force le respect.

Avec son émission religieuse diffusée sur la RFM, chaque matin du mois de Ramadan, elle casse les codes de la confrérie des prêcheurs où règne la misogynie. Les prêches ne sont plus qu’une affaire d’hommes. Les femmes aussi ont désormais voix au chapitre.

Après des passages remarqués à Manoré Fm et à la Rts, Fatou Bintou Diop débarque à la Tfm en 2014. Visage poupin, voix calme, elle plaide avec douceur, pédagogie et rigueur. Les téléspectateurs découvrent une jeune dame à la grâce d’une « Jongoma », habillée avec goût, maquillée avec soin. Coquette jusqu’au bout du voile.

« Une femme doit toujours être présentable, elle doit se maquiller et se faire toujours belle », confiait-elle dans un entretien avec L’Observateur, soulignant au passage dépenser pas moins de 2 millions de francs Cfa pour son « thiouraye » (encens).

Impressionnante capacité de mémorisation
Fatou Bintou Diop connaît le succès avant 10 ans. A 4 ans déjà, elle maitrise parfaitement le Coran. « J’accrochais déjà à cet âge un grand public par le biais des conférences religieuses, jubile-t-elle dans un entretien avec Enquête. J’ai toujours été par la grâce de Dieu la plus remarquée de ma promotion. Ma capacité de mémorisation impressionnait. »

Pugnace, elle ne nourrit aucun complexe d’infériorité face à ses collègues hommes. Elle se glorifie d’affronter les hommes sur tous les terrains. Son côté rebelle, l’animatrice de la Tfm l’assume.

Fatou Bintou Diop est née à Tivaouane, Un an après l’obtention de son certificat arabe, en raison de ses performances scolaires, elle décroche son brevet puis son bac. Elle est recrutée comme enseignante à l’école Alahza de Thiès. Quelques temps après, elle passe un concours d’enseignement public et intègre la Fonction publique.

Sa manière d’enseigner l’arabe séduit la directrice de l’école Cerf-volant qui la prend sous son aile. Elle cumule les expériences et décroche des postes au ministère de l’Éducation nationale et de la Femme.

Syndicaliste, elle se fait la voix des sans voix. Mais, ses positions tranchées, Sokhna Fatou Bintou Diop, les laisse au pas de la porte de son foyer. Avec son époux polygame, son « Kaw » comme elle le surnomme amoureusement, Fatou Bintou, troisième femme, se dit dévouée à sa famille et à son mari. Sans fard !

Auteur: Seneweb

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Gfm – Birane Ndour rompt le silence sur la vague de démissions !

Published

on

Le Groupe futurs médias est en train de connaître des mutations importantes avec des vagues de départ notamment à la radio Rfm. Dans un entretien avec l’Observateur, le directeur général adjoint Birane Ndour dédramatise.

Le fils de Youssou Ndour soutient que le départ de fortes voix du groupe est une occasion pour faire éclore d’autres talents.

“Ce que nous vivons s’inscrit dans la vie normale d’une entreprise en mutation. Nous ne devons pas nous alarmer, mais être lucides et solidaires pour porter plus haut le flambeau. C’est aussi le moment de faire éclore des talents et je suis persuadé qu’ils relèveront le défi”, a dit Birane Ndour dans l’Observateur.

METRODAKAR

Continue Reading

LES + LUS AUJOURD'HUI