Ousmane Sonko rend visite à Serigne Bousso Dieng : « C’est dans l’épreuve qu’on reconnaît les siens »

0

Ousmnane Sonko a rendu visite à Serigne à Modou Bousso Dieng. « C’est dans l’épreuve qu’on reconnaît les siens » a déclaré le leader des Patriotes pour remercier son marabout.

Ousmane Sonko n’a pas encore terminé sa tournée de remerciement. Après les blessés, les activistes et les politiques c’est au tour des religieux. Le leader du Pastef a commencé par son guide. Chez Serigne Modou Bousso Dieng, le député a salué « soutien du marabout dans cette épreuve ».

Ousmane Sonko avait, dés l’annonce de la plainte, qu’il « ira répondre à la convocation de la gendarmerie a 9 heures 1 minute si son immunité parlementaire est levée par l’Assemblée à 9 heure zéro minute ». A la veille de plénière devant statuer sur cette question, le député prend tout le monde de haut en déclarant qu’il va considérer son « immunité parlementaire intacte et, ce, quoi qu’il puisse passer à l’Assemblée ».

Sonko qui crie au complot, demande à Macky « de se salir les mains s’il veut le liquider ». Il va choisir de ne pas déférer à la convocation en « opposant son droit naturel et constitutionnel de résister ».

Cette annonce a fait craindre le pire. C’est dans cette optique que son marabout lui conseillera d’aller répondre à la justice pour éviter le pire. Ousmane Sonko, si prompt à résister d’habitude, accepte automatiquement et se plie au désire de son guide religieux.

Interpelle pour trouble à l’ordre public et participation à une manifestation non autorisée, il est mis en garde à vue à la section de recherche de Colobane.

A sa sortie, Sonko dresse une liste de 10 points dans son « agenda républicain que va suivre par la force Macky Sall » s’il veut continuer à diriger le pays jusqu’en 2024.

C’est dans cette logique qu’il a démarché toute l’opposition afin de créer un « front unique ». Il a convaincu Khalifa Sall, le Pds et ainsi que des activistes.