« Pannes et retards » : Les explications de la société qui exploite le TER

0

La SETER répond aux journalistes et autres Sénégalais qui ne s’intéressent qu’aux trains qui arrivent en retard.

Son DG Frédéric Bardenet, qui recevait avant-hier un groupe de journalistes, a dressé un bilan d’étape des 15 premiers jours d’exploitation du Train express régional (TER).

Sur 2141 trains commerciaux planifiés (177 du lundi au samedi et 97 le dimanche), 2069 ont roulé, soit plus de 96,6% de réalisation, a-t-il expliqué dans les colonnes du journal Le Soleil. Et, il y a eu 44 terminus (Yeumbeul ou Rufisque), soit plus de 2% de trains.

À propos de la ponctualité (moins 5mn de retard), le taux tourne à 87%, hormis la journée du 26 janvier où ce pourcentage avait chuté à 68%. Sur les trois derniers jours, le taux de ponctualité est estimé respectivement à 99, 98 et 100%.

Le DG de la SETER précise aussi qu’il y a une forte demande d’abonnements des entreprises telles que le Port de Dakar, les banques, l’AIBD…

Quid des lenteurs relatés récemment ? Il explique que le 26 janvier dernier, les conducteurs, qui avaient aperçu un mouvement anormal entre Baux-maraîchers et Pikine, ont alerté.

Et, révèle Frédéric Bardenet, pour des raisons de sécurité, ils ont ralenti la vitesse des trains sur cette zone-là. En effet, les trains roulaient à moins de 30 km/h durant une plage horaire de 3 heures.