Pds : Babacar Gaye refuse sa nomination par Abdoulaye Wade

0

Babacar Gaye rejette les changements de postes au secrétariat national du Pds par Abdoulaye Wade. Après, El Hadj Amadou Sall qui a refusé le nouveau poste, c’est au tour de Babacar Gaye de refuser sa nomination. Ce dernier l’a fait savoir à travers un communiqué.

Babacar Gaye déclare d’emblée que « remaniement du Secrétariat national du Pds a engendré beaucoup d’interprétations à propos de sa nomination ». Afin d’éviter que la confusion ne s’installe dans l’esprit de mes militants et sympathisants, il a envoyé au Secrétaire général national du parti, Me Abdoulaye Wade, un courrier pour qu’il lui décharge de cette nouvelle nomination.

Porte-parole auparavant…

« Par voie de presse j’ai appris que vous avez décidé de remanier le Secrétariat national du PDS. Déjà, le 25 août 2016, je vous avais demandé de me décharger de mes fonctions de Porte-parole et celles de Secrétaire national à l’orientation, aux stratégies chargé des réformes; cela pour marquer mon désaccord à propos du fonctionnement du parti », a rappelé Babacar Gaye.

Refus du nouveau poste…

Poursuivant, l’ancien porte-parole du Pds demande à Me Abdoulaye Wade de le libérer de ces nouvelles fonctions de secrétariat national, président du comité national permanent d’organisation

« A l’attente de plus amples informations sur les motivations d’un tel chamboulement, je vous saurais gré de bien vouloir me libérer des charges de « Secrétaire national, président du Comité national permanent d’organisation » que me confère votre dernière décision. »

Ancrage au Pds…

Malgré cette décision, M. Gaye précise qu’il reste « membre du Parti Démocratique Sénégalais et garde ses fonctions de Secrétaire général de la fédération de Kaffrine que lui ont confié les militants du département éponyme. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok