Putsch en Guinée : Alpha Condé arrêté, les institutions dissoutes

0

Il n’aura fallu qu’une heure, au Groupement des forces spéciales (Gps) sous le commandement du colonel Doumbya, pour prendre le contrôle du palais présidentiel guinéen et de mettre aux arrêts Alpha Condé (voir images).

D’après des informations de « Confidentiel Afrique » qui revient sur les péripéties de ce coup d’Etat, tout est parti de l’arrestation, depuis un mois, du colonel Doumbya (ancien légionnaire de l’armée française) que le pouvoir soupçonnait de vouloir fomenter un putsch.

De jeunes officiers, qui lui vouent respect et qu’il a formés, sont allés le libérer, hier soir samedi, au camp Dubreka où il était détenu, indique « Confidentiel Afrique ». Aussi bien entraînée qu’équipée, cette unité d’élite de l’armée guinéenne s’est attaquée, ce dimanche matin, au palais de la République où elle a fait face à une résistance forte de la garde présidentielle et des tireurs commandos, de 11 h à 12 h. Ne pouvant plus contenir les assauts des insurgés, la garde présidentielle a fini par lâcher le président Alpha Condé qui sera arrêté.

Voici les images exclusives de son arrestation :