QG – Oustaz Alioune Sall contredit Ahmed K. Niass : “Nafila online Meunoul Nék Ndakh..”

0

Le Sénégal, à l’instar d’autres pays a fermé les lieux de culte (mosquées et églises) aux fins d’amoindrir les risques de contaminations de la maladie du Coronavirus.

Cependant, il faudra désormais se préparer à un mois de ramadan inédit, sans Nafila (prière surérogatoire) dans les mosquées, en plein état d’urgence.

Comment les Imams vont s’organiser avec les Nafilas pendant ce mois de recueillement et de prières, où le quotidien des Sénégalais est infecté par le Covid-19 ? Ces fidèles qui se priveront de la prière collective auront-ils d’autres alternatives pour compenser ce manque ?