Refus d’inhumation d’une griotte : l’État du Sénégal interpellé

0

Un conflit entre guer (nobles) et griots s’est déclaré à Pout Dagne, dans la région de Thiès. En effet, le rejet par les «guer» de l’enterrement de la griotte, Khady Faye, après son décès survenu ce samedi 25 décembre, risque a suscité la polémique.

Ainsi, des organisations ont interpellé l’Etat du Sénégal. Voici l’intégralité de leur publication.

« La Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO), la Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH), AfrikaJom Center et Amnesty International Sénégal ont appris, par les médias, le refus du chef de village de Pout Dagné, dans la commune de Notto Diobass, d’autoriser l’inhumation d’une personne du nom de Khady Faye, décédée le 25 décembre 2021, dans le cimetière du village au motif que celle-ci appartiendrait à la caste des griots. Ce même village avait défrayé la chronique en 2019, avec un fait similaire, resté sans conséquences de la part des autorités étatiques.

La Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme, la Ligue Sénégalaise des Droits Humains, AfrikaJom Center et Amnesty International Sénégal condamnent fermement cet acte illégal du chef de village de Pout Dagné et appellent les autorités étatiques compétentes à trouver, sans délais, une solution définitive à la situation qui prévaut dans ce village.