Sénégalais violenté dans une usine à Darou Khoudoss : Deux Chinois et un Sénégalais placés en garde à vue

Publié par

L’affaire du Sénégalais Ibrahima Fall, violenté dans une carrière à Darou Khoudoss/Mboro, a connu de nouveaux développements. Trois personnes ont été arrêtées par la gendarmerie sur les lieux : deux Chinois de l’entreprise « Diwaan » et un Sénégalais, tous placés en garde à vue.

Ibrahima Fall, chauffeur de profession, avait été mis à pied par la direction de l’entreprise, une décision qu’il avait contestée devant le Tribunal. Convoqué mardi, selon le journal Libération, on lui a proposé une somme d’argent et un document à signer dans lequel il renonçait à toute procédure judiciaire contre l’entreprise. Il a refusé cette proposition.

Ce refus a provoqué la colère de ses employeurs, qui ont décidé de se venger en le torturant. Cet acte de violence a suscité l’indignation et conduit à l’intervention des forces de l’ordre, qui ont arrêté les trois suspects impliqués dans cette agression.

→ A LIRE AUSSI : Focus : Ousmane Sonko reçoit un soutien de taille, Diomaye et Pape Alé Niang ont…

→ A LIRE AUSSI : Promesses : Réaction excessive des internautes après la « mort » de Omar (photos)

→ A LIRE AUSSI : Plusieurs plaintes : Très mauvaise nouvelle pour Gabrielle Kane, Un mandat d’arrêt a été…

'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *