Fin de la pandémie Covid-19 ? Les résultats encourageants de ce laboratoire chinois

0

Des chercheurs chinois affirment que l’humanité n’est pas condamnée à attendre la découverte d’un vaccin contre le nouveau coronavirus puisqu’un traitement expérimental sur lequel ils travaillent aurait lui aussi le potentiel de « stopper la pandémie ».

Les scientifiques de la prestigieuse Université de Pékin sont parvenus à identifier 14 anticorps en analysant les échantillons sanguins d’une soixantaine de patients guéris de la COVID-19. L’un de ces anticorps, répondant au doux nom de « BD-368-2 », s’est montré particulièrement efficace, lors de tests sur des souris infectées par la maladie.

Au bout de cinq jours, il avait permis de diviser par 2400 la charge virale des rongeurs. De plus, l’étude révèle que si l’on injecte des anticorps à une souris avant de lui administrer le virus, elle reste à l’abri de l’infection.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.