Arène nationale : La vérité sur les 38 milliards annoncés

0

L’information aura fait le tour de la toile et pour cause, beaucoup de médias sénégalais, ont annoncé que l’arène nationale sénégalaise a été financée à hauteur de 38 milliards de Fcfa par l’Etat du Sénégal. Qu’en est-il réellement ? Qu’elle a été la position du gouvernement depuis l’annonce de ce projet ?

Le 07 avril 2016, le président de la République Macky Sall procédait à la pose de la première pierre de l’arène nationale sénégalaise. Cette infrastructure, prévue à Pikine-Nord, dans la banlieue dakaroise, « aura une capacité de 22.000 places pour un coût de 32 milliards de FCFA (48 millions d’euros) dont 26 milliards FCFA (39 millions d’euros) accordés par la Chine sous forme de prêts sans intérêts et de subvention », soulignait-il.

L’arène nationale est le premier volet d’une série d’infrastructures prévues par le gouvernement sénégalais, dont un Palais des sports qui sera érigé à Diamniadio. La réalisation de cette dernière infrastructure a été confiée à une entreprise turque.

Les clefs remises, hier dimanche 22 juillet 2018, des rumeurs faisant croire que l’Etat du Sénégal a menti sur la véritable provenance de ces financements naissantes. Pis, le montant de l’infrastructure était revu à la baisse. On évoquait la somme de 8 milliards de Fcfa.

Sur son compte Twitter par ailleurs, le chargé de la Communication de la Présidence de la République, El Hadji Hamidou Kassé, reprécise que « personne n’a jamais dit que c’est l’Etat du Sénégal qui a financé l’arène. D’un coût de 32 milliards de nos francs, l’arène nationale est un DON de la République populaire de Chine ».

Senenews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok