UCAD : Le Recteur traîné en justice pour « association de malfaiteurs et faux et usage de faux »

0

Le Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) est trainé en justice par l’USB SUDES-ESR de l’Institut de Français pour les étudiants étrangers (IFE).

Ahmadou Aly Mbaye sera jugé, le 23 février 2022, en même temps que le sieur Abdoulaye Diouf, devant le tribunal correctionnel de Dakar.

En effet, les deux mis en cause sont accusés par les enseignants-chercheurs de « faux et usage de faux et d’association de malfaiteurs ».

Des « délits » commis à l’occasion de la « nomination irrégulière » d’Abdoulaye Diouf comme directeur de l’IFE, rapporte L’AS.

C’est dans ce contexte que « la prétendue direction de l’IFE revient à la charge et renouvelle les actes délictueux à l’encontre des enseignants contestataires ».

Ils dénoncent « des actes délictuels et l’investissement de l’IFE, ce 11 février 2022, par des agents de sécurité venus agresser les enseignants sur leur lieu de travail pour la deuxième fois ».

Ils déplorent également « l’organisation de la rentrée de l’IFE, en excluant systématiquement les mêmes enseignants au mépris de tous leurs droits, avec la complicité active de Harouna Tall, le directeur des affaires pédagogiques de l’UCAD, qui a cautionné des résultats tronqués et des emplois du temps fictifs ».

Document :