Une fille non identifiée, mortellement fauchée, sos lancé pour retrouver sa famille

0

Une  jeune fille de 14 ans mortellement fauchée à Thiès. La  victime  a été retrouvée morte juste après le poste de contrôle positionné à côté du rond point qui mène vers l’autoroute à péage, sur l’axe Thiès-Mbour, jeudi dernier. Un sos lancé pour retrouver sa famille. 

Triste nouvelle, cette jeune fille non identifiée  a été retrouvé morte à Thies. Selon une source de Dakaractu, la petite a été heurtée par un véhicule particulier alors qu’elle prenait des cours de conduite à bord d’une moto-taxi Jakarta. Aussitôt après le drame, le Jakartaman qui lui dispensait les cours de conduite est monté à bord de sa moto avant de disparaitre.   Son corps sans vie a  transporté par les Sapeurs-pompiers à l’hôpital Amadou Sakhir Ndiéguène, sa famille  activement recherchée.

Le Sénégal a des routes toujours aussi meurtrières, chaque année plus de 600 morts sont enregistrés et les facteurs humains sont responsables à 80% d’après les autorités de la sécurité routière. Courses poursuites, excès de vitesse sont entre autres les causes de ces nombreux accidents mortels qui ont fini de créer un sentiment d’insécurité routière chez la population

Dakar est devenu le théâtre d’accidents particulièrement meurtriers et spectaculaires en zone urbaine. Le dernier en date a fait 3 morts et 7 blessés graves. Des victimes malheureuses d’une course-poursuite entre 2 camions frigorifiques.

Le permis à point contre les accidents routiers 

Avec le permis à points, le gouvernement sénégalais espère réduire “les comportements dangereux” de certains conducteurs, même s’il reconnaît qu’il y d’autres facteurs “accidentogènes” comme la mauvaise qualité et le défaut d’éclairage d’une partie du réseau routier national.

Les condition du permis 

Les infractions au code de la route peuvent entraîner un retrait de point et par conséquence la perte de permis lorsque le nombre de point est nul. À la date d’obtention de leur permis de conduire, les conducteurs ayant un permis de conduite affecté de la période probatoire ne disposent que d’un capital de 6 points.

Si le conducteur n’a commis aucune infraction ayant donné lieu à retrait de points pendant les trois ans qui suivent l’obtention du permis probatoire (ou les deux premières années pour les conducteurs ayant suivi l’apprentissage anticipée de la conduite ou effectué une formation complémentaire dite stage postpermis), le conducteur peut obtenir ses 12 points (majoration de 2 ou 3 points par an, selon le type d’apprentissage suivi).