3e mandat de Macky : « Ismaila Madior a décrété la validité du 3e mandat »

0

VAR

Sur la question du troisième posé encore de nos jours, Ismaila Madior Fall  déclare : « la “question du troisième mandat est complexe, difficile à résoudre en une minute ».

C’est Amadou Ba, membre du mouvement national des cadres de Pastef, qui fait le rappel.

Pour lui, Ismaila Madior Fall a décrété la validité du 3e mandat avant l’onction juridique du conseil constitutionnel.

Poursuivant ainsi, Amadou Ba, explique Macky Sall va engager le processus de son 3e mandat par une demande d’avis du Conseil constitutionnel et après que les 3000 policiers et 3000 gendarmes recrutés dans la cohorte des 65 000 emplois pour 5 ans, seront pleinement opérationnels en 2023.

« Voilà la fameuse évolution de la phraséologie de Madior le Tailleur constitutionnel et de Macky son mannequin politique. Ils sont passés de “la constitution est verrouillée”, le “troisième mandat est impossible” au “ni oui, ni non” et la décision finale revient au Conseil constitutionnel comme avec Wade », dira Amadou Ba.

Et de poursuivre : « Voilà son schéma qui annonce une rivière de sang au Sénégal avec des dizaines et des dizaines de morts chez les manifestants qui contesteront cette forfaiture morale, juridique et politique.

Toutes les autorités religieuses, toutes les Consciences morales et les grands Intellectuels doivent alerter et s’opposer à ce projet funeste qui pourrait plonger le Sénégal et sa stabilité légendaire dans un chaos social et économique dont on ne se relèvera pas ».

SUNUBUZZ !

→ A LIRE AUSSI : Mame Mbaye Niang signe et persiste : « Je n’aiderai pas Macky Sall à obtenir un 3e mandat » !

→ A LIRE AUSSI : Un ministre de Macky, visitant la localité de Keur Ndiaye Lo, rebrousse chemin, parce que insulté, hué, jeter des pierres les populations. : Le ministre Oumar Gueye hué et chassé à coups de pierres (video)

→ A LIRE AUSSI : Policier tué à Rufisque par des « Fils à Papa »: la famille de la victime craint que la justice étouffe le dossier !