Accusé d’avoir aidé à recruter des nervis lutteurs, Sa Thiès s’explique : « metti nama trop… » (Vidéo)

0

Pour faire face à ses manifestations, des nervis faisaient le travail de la police et de la gendarmerie.

Armés de machettes et gourdins, à bord de véhicules Pick-up appartenant au ministère de l’éducation, ils traquaient les jeunes dans les rues de Dakar.

Accusé d’avoir mis en rapport les recruteurs et les nervis, le jeune frère de Balla Gaye 2 a fait une sortie pour éclaircir et se laver à grande eau par rapport à ces rumeurs.

→ A LIRE AUSSI : Audio fuité : Le frère de balla gaye cité dans le recrutement des nervis : « Sa Thiès moniou bolé…»

→ A LIRE AUSSI : Krim Xrum Khaq : « Macky Sall continue d’arrêter les manifestants, Dafa sokhor… » (Vidéo)

→ A LIRE AUSSI : Nécrologie: Macky Sall en deuil !