Application SeneNews

Coupe du Monde : Voici les options en attaque pour pallier l’éventuelle absence de Sadio Mané

0

L’Equipe Nationale du Sénégal et son sélectionneur, Aliou Cissé, devraient s’adapter, alors que le joueur à tout faire, Sadio Mané, pourrait manquer la Coupe du Monde ou une grande partie de ce tournoi.

L’alarme s’est déclenchée après une vingtaine de minutes de jeu mardi 8 novembre, lors du match de la 14e journée de Bundesliga entre le Bayern Munich et Werder Brême. Assis sur la pelouse de l’Allianz Arena, visage apaisé, sourire aux lèvres, comme à son habitude, Sadio Mané craignait pourtant, à ce moment-là, ce qui se rapproche d’une énorme catastrophe : une blessure sérieuse et donc un forfait pour la Coupe du Monde, au Qatar. Parce que, quelques instants plus tard, il demandait le changement, et quelques heures plus tard, on confirmait une blessure au genou droit.

S’il faut encore attendre quelques heures, voire jours pour connaître l’exactitude de la blessure et du temps d’indisponibilité de l’attaquant du Bayern Munich, les interrogations pleuvent dans le même sens. Comment le Sénégal, CE Sénégal de Sadio Mané dont beaucoup citent (citaient?) comme favori, ferait sans sa star, son indispensable double Meilleur Joueur Africain de l’Année pour confirmer ce statut de vrai outsider ? Des interrogations à juste titre. Parce que, le sélectionneur Aliou Cissé s’adapterait à une situation inhabituelle et difficile pour tout sélectionneur.

Un 4-2-3-1 indispensable puis faire confiance au meilleur remplaçant ?

Dans un communiqué diffusé sur son site officiel et sur les réseaux sociaux mercredi en milieu d’après-midi, le Bayern Munich confirmait que Sadio Mané est victime d’une blessure au péroné. Dans la même note, les décuples champions d’Allemagne indiquaient que l’ancien joueur de Liverpool allait manquer le prochain match du club prévu samedi sur la pelouse de Schalke 04. Donc, sans précision sur la durée d’indisponibilité ou sur un forfait pour le Mondial puisque Mané devra repasser des tests. Ce qui redonnait donc une mince lueur d’espoir au peuple sénégalais.

Néanmoins, pour plus de pragmatisme, il semble aujourd’hui très peu probable de voir l’Equipe Nationale du Sénégal compter sur son meilleur joueur pour au moins pendant la phase de groupes, d’autant plus que son absence pourrait avoisiner les trois à quatre semaines. Pourtant, c’est cette phase de poules elle-même qui va mettre sur orbite les Lions dans leur objectif. Le leadership, l’indispensabilité, les passes décisives et surtout les buts du meilleur buteur de l’histoire de la sélection étant donc mis entre parenthèses, ce sont peu d’importantes choses qu’il faudrait revoir dans l’animation offensive.

Pour Aliou Cissé, les alternatives ne sont pas trop nombreuses, parce que c’est impossible de compenser l’absence de Sadio Mané. Cependant, il y en a quelques-unes. D’abord, El Tactico peut garder son 4-3-3 habituel, en donnant les clés à un trident offensif composé d’Ismaïla Sarr (ailier gauche), Boulaye Dia (avant-centre) et un profil de son choix pour jouer ailier droit ? Pour ainsi avoir un milieu Idrissa Gueye – Nampalys Mendy – Pape Matar Sarr ? Cela reste à voir. Ensuite, Cissé peut passer au 4-2-3-1. Et ça semble même plus fluide pour animer une attaque du Sénégal sans Sadio Mané. Puisque dans ce cas, il devra faire confiance à Iliman Ndiaye.

Très réclamé par le public mais apparu à seulement deux petites reprises sous le maillot national, le milieu offensif de Sheffield United se trouve actuellement dans une grande réussite. Le joueur de 22 ans s’est imposé comme l’un des footballeurs les plus importants en Championship d’Angleterre depuis l’entame de cette saison, avec neuf buts inscrits et deux passes décisives délivrées en 20 matchs. Faire confiance et faire jouer Iliman Ndiaye au poste de meneur de jeu surtout, permettrait-il d’avoir un quatuor offensif avec lui Ismaïla Sarr (ailier gauche), Krépin Diatta (ailier droit) et Boulaye Dia (avant-centre), le tout dans un 4-2-3-1 ? A Cissé d’apprécier !

Pour mieux crédibiliser la cohabitation Idrissa Gueye – Nampalys Mendy, deux joueurs qui évoluent au poste de milieu de terrain défensif en club et qui semblent incontournables en sélection, Aliou Cissé devrait sans doute estimer donner plus de crédits au 4-2-3-1. Cela équivaudrait à emprunter la voie la plus pragmatique pour renforcer la solidité défensive face à une production offensive certainement moindre. Sans l’indispensable et l’incontournable Sadio Mané, nul doute qu’El Táctico dispose de plusieurs options pour pallier mais, en même temps, il aura besoin que certains éléments fassent un pas en avant et prendre plus de responsabilités en sélection, à l’instar d’un Ismaïla Sarr bien parti pour s’installer au poste d’ailier gauche. Aujourd’hui, plus que jamais, faire les bons choix s’impose.

Aucune description disponible.

wiwsport.com

→ A LIRE AUSSI : Ce qu’il faut comprendre sur la blessure de Sadio Mané (orthopédiste) !

→ A LIRE AUSSI : Les révélations de Sonko sur ses relations avec Sadio Mané « Doumako politiquée wayé… » (vidéo)

→ A LIRE AUSSI : La Secrétaire générale de la FIFA se confie : « La blessure de Sadio Mané, c’est un vrai… »