Déclaration de patrimoine, la présidente de l’OFNAC peine à atteindre ses objectifs à cause des difficultés !

0

Seynabou Diakhaté, la présidente de l’Office nationale de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) a évoqué jeudi « des obstacles de taille qui rendent difficiles » à l’atteinte des objectifs que le Sénégal s’est fixés en matière de Déclaration de patrimoine.

OFNAC, difficultés

Selon Seynabou Ndiaye Diakhaté, il y a des obstacles de taille qui rendent difficile leur travail. « Il a été identifié des obstacles de taille qui rendent difficiles l’atteinte des objectifs que notre pays s’est fixés. C’est une belle opportunité de vous exposer, à vous qui partagez l’initiative des lois avec le Gouvernement, les limites identifiées et les préoccupations et attentes des acteurs en terme de consolidation du système de déclaration de patrimoine que nous expérimentons depuis quelques années », déclaré Seynabou Ndiaye Diakhaté.

A l’occasion…

Elle s’exprimait à l’ouverture de l’atelier d’échanges et de sensibilisation avec les parlementaires sur le système sénégalais de déclaration de patrimoine. Selon elle, « ce travail quotidien de traitement des dossiers, s’est accompagné tout le long de ces sept (07) années de mise en application de la loi relative à la déclaration de patrimoine, d’une évaluation permanente du dispositif ».

Insuffisances relevées…

« Cette évaluation s’est d’abord fondée sur les difficultés que nous avons identifiées nous-même à la faveur d’une pratique assidue. Elle s’est ensuite nourrie des insuffisances relevées par les personnes assujetties, les administrations, le secteur privé et la société civile », a-t-elle fait part.

Sensibilisation…

Ainsi, a-t-elle indiqué, « cette démarche d’évaluation et d’introspection s’inscrit dans le prolongement d’actions novatrices de sensibilisation et d’ouverture vers les Institutions et les départements ministériels que nous initions depuis près de quatre années ».

Regardez la vidéo !

SUNUBUZZ !

→ A LIRE AUSSI : Les mots de Niass aux députés : « Mane opposant radical, extrémiste la nékon »

→ A LIRE AUSSI : Contrevérité : Le fils de Cheikh Yérim n’a jamais été exclu de son école !

→ A LIRE AUSSI : Comparés à des ânes, les députés se frustrent, signe une pétition pour la démission de Me Malick Sall !