Des agresseurs font passer un sale quart d’heure à un adjudant en service à la Présidence qu’ils accusent de « vol » de sexe…

0

S. G., adjudant en service au Centre de recherches et d’analyses cryptologiques (CRAC) niché à la présidence de la République, a été victime d’agression à Pikine Icotaf.

D’après Les Échos qui donne l’information, il a été attaqué par trois malfaiteurs, âgés entre 18 et 20 ans, alors qu’il revenait du boulot. Les faits remontent à Jeudi dernier.

À la descente, l’adjudant en service au Palais de la République fait un saut à Pikine Icotaf pour acheter des fruits à ses enfants résidant à la Cité Comico de Yeumbeul.

À peine sorti de la boutique, racontent les sources du journal, le soldat est aussitôt suivi en douce par trois malfrats, qui étaient en embuscade dans les parages.

Ils le rattrapent et l’accusent de vol de sexe de l’un d’entre eux. Ils se jettent sur lui, le prennent au collet et se mettent à le tabasser. Ils le relâchent puis l’abandonnent sur les lieux et disparaissent.

Malmené, il se rend au commissariat de Pikine pour leur raconter leur mésaventure. Ses bourreaux seront identifiés et arrêtés puis placés en garde à vue. Ses agresseurs disent l’avoir confondu….