Elle tente de mettre fin à la vie de son mari pour s’accaparer de sa maison

0

Y. Ngom encourt la prison à vie. Selon l’enquête de la police, la dame a tenté de mettre fin à la vie de son époux, M. L. Ndiaye, en lui faisant une injection pour s’accaparer de sa demeure.

Les faits se sont déroulés le 30 mai 2020 au quartier de Keur Massamba Guèye 2 de Thiès. Y. Ngom avait, en toute ruse, appelé son mari à quitter ses invités pour bénéficier de plus d’intimité.

Une fois dans le lit conjugal, Y. Ngom, mère de six enfants, étouffe d’abord son conjoint avant de lui faire une injection d’un produit dénommé Dicynone.

Face à ses hurlements, ses filles ont directement fait appel à leur oncle qui n’a pas hésité pour défoncer la porte. Elle sera finalement arrêtée par la police des Parcelles Assainies de Thiès.

À la barre de la Chambre correctionnelle de Thiès, rapporte L’Observateur, elle a reconnu les accusations portées contre elle, tout en soulignant avoir agi sous l’emprise d’un esprit maléfique.

Pour le procureur de la République, Y. Ngom est une personne extrêmement dangereuse, raison pour laquelle il a requis la réclusion à perpétuité. Elle
sera fixée sur son sort le 16 mai 2022.