Application SeneNews

Equipe nationale du Sénégal : Les inquiétudes de cet ancien latéral des Lions

0

Plusieurs Lions de l’équipe nationale du Sénégal championne d’Afrique ne jouent pas actuellement dans leurs clubs respectifs. Si on fait le calcul : au niveau des gardiens, Alfred Gomis est second dans son club. A gauche, Saliou Ciss n’a pas de club, Abdou Diallo n’est pas titulaire et ne joue pas.

A droite, Sabaly ne joue pas. Nampalys, malgré une fin de saison exceptionnelle, l’année dernière, n’est pas encore titulaire.  Pape Gueye aussi à Marseille, malgré la bonne saison, n’est pas titulaire.

Une situation qui inquiète l’ancien latéral des Lions. « Quand un joueur manque de compétition, quand il n’a pas de match dans les jambes, quand il n’a pas chaque week-end la sensation de vouloir tout donner, d’être prêt physiquement, parce qu’il n’a que la compétition qui l’amène à ce niveau de performance, il aura beau faire une préparation avant le Mondial, mais ça ne fera pas l’affaire. Il faut minimum 20 matchs sinon ça va être compliqué. Un joueur qui ne joue pas va lâcher au bout d’un moment », s’alarme Ferdinand Coly, dans un entretien avec Les Echos.

Il ajoute, inquiet: « Si on regarde au niveau de l’effectif, ligne par ligne, on se rend compte que les joueurs qui jouent régulièrement commencent à être peu nombreux. »

« Est-ce qu’il vaut mieux être titulaire dans un club moins huppé que d’être remplaçant, être deuxième voire troisième dans un grand club », se demande-t-il.

Ferdinand conseille aux joueurs de faire un choix: « Quand on est joueur, on a envie et besoin de jouer. Il n’y a pas de mal à reculer d’un pas en termes de prestige et jouer régulièrement qu’être dans un club où les gens ne te font pas confiance ou que vous ne rentrez pas dans leurs plans. Parfois, il y a aussi des choix professionnels que chaque joueur doit faire. Tout changement en tout cas aura des conséquences en équipe nationale. »

« Avec des joueurs qui ne jouent pas, c’est forcément difficile. Il y a certes l’expérience qui est là mais pour le coach, c’est quand même difficile. Il voudrait toujours avoir ses cadres et les faire jouer en titulaire. Il voudrait les voir au moins physiquement au top », avoue-t-il.

« Sur l’effectif, si on a 4 ou 5 joueurs potentiellement titulaires qui ne jouent pas, ça pose un problème avant le Mondial », poursuit-il.

« On pouvait faire avec un ou deux joueurs dans ce cas, mais 4 à 5, ça commence à faire beaucoup. C’est une réflexion à avoir. On n’a plus de temps, les gens en sont conscients, d’où la nécessité de certains cadres de changer de club pour avoir de la compétition. C’est clair il faut faire des choix maintenant. »

→ A LIRE AUSSI : Italie : Très bonne nouvelle pour Khaby Lame, le Sénégalais le plus sur TikTok au monde

→ A LIRE AUSSI : Un maire de l’Apr désavoue Macky Sall : « Je ne vous soutiendrai pas pour un 3e mandat »

→ A LIRE AUSSI : Lutte : Lune Production a trouvé un adversaire pour Modou Lô