KAwtef à Patte d’Oie : Un commerçant tüé par un conducteur de moto, pour une banale affaire

0

Le conducteur de moto V. S. a tué son collègue motocycliste du nom de M. Y .B. dit «Yoro», commerçant de son état.

Le drame s’est produit, hier, au quartier Patte d’Oie Builders de la Commune de Patte d’Oie, non loin des champs, vers 12 heures.

Selon L’As, c’est une banale histoire de priorité d’un passage d’une ruelle qui a conduit à ce drame. La ruelle qui était en pente a vu la rencontre entre les deux conducteurs de moto. Sur ce, M. Y. B, qui avait quitté le bas-fond pour rejoindre le sommet dans l’espoir de regagner la route, a croisé V. S. qui, lui, avait amorcé sa descente vers les champs.

Alors M. Y. B., qui était presque au sommet, somme V. S. de faire marche arrière pour lui permettre de sortir, car étant presque en fin de parcours. Ce que refuse systématiquement V. S. qui ordonne plutôt à Yoro de rebrousser chemin et de lui céder le passage.

Il s’en est alors suivi des échanges de propos aigres doux puis une bagarre. Par la suite, Yoro abandonne sa moto sur place pour partir se changer avant de revenir sur les lieux. Se sentant choqué, V.S surprend alors Yoro pour lui donner un violent coup de bâton. Sur ce, Yoro s’écroule.

C’est le moment que choisit V. S. pour partir sans se soucier de lui. Or, l’irréparable s’était déjà produit car Yoro avait rendu l’âme, avant que n’arrive une foule de curieux dans cette zone réputée maintenant dangereuse du fait des déplacements des nombreux déguerpis de Colobane impactés par le Train express régionale (Ter).

Les policiers des Parcelles Asssainies, informés, se sont déployés sur les lieux pour faire le constat avant de faire une réquisition pour l’évacuation du corps sans vie de la victime dans un hôpital de la place pour les besoins de l’autopsie. Par la suite, V. S. a été alpagué par les limiers qui l’ont placé actuellement en garde à vue pour les besoins de l’enquête.

→ A LIRE AUSSI : KAwtef de cette femme : « Goor bouma diaral damakoy faye mou teudai ma »

→ A LIRE AUSSI : KAwtef à Louga : Un père de famille « G0ordjiguéne » surpris sur jeune homme de 24 ans

→ A LIRE AUSSI : Bébé volé et poignardé à mort : Les déclarations de la présumée meurtrière face aux enquêteurs