Application SeneNews

Khalifa Sall sur la convocation de Sonko : « Nous ne pouvons exclure une réédition de mars »

0

Le leader du Pastef Ousmane Sonko a été convoqué, ce jeudi 03 novembre 2022, dans le cadre du dossier l’opposant à la jeune masseuse Adji Sarr.

Une convocation qui n’a visiblement pas manqué de susciter la polémique au Sénégal. Ainsi, l’ancien maire de Dakar Khalifa Sall ne redoute pas un remake de mars 2021. « Nous ne pouvons exclure une réédition de mars », dit-il lors de la conférence de presse de la coalition qui se tient actuellement

« Même si, ajoute-t-il, « nous ne le souhaitons pas et nous ne le voulons pas ». Les leaders de Yewwi restent convaincus que cette procédure judiciaire est une manœuvre pour barrer la route à un opposant. Et ils sont prêts à faire face.

« Yewwi Askan wi est dans une posture de responsabilité. Nous allons accompagner le président Ousmane Sonko comme nous l’avons fait depuis le début de cette affaire », déclare Khalifa Ababacar Sall.

Ce dernier affirme par ailleurs que si la justice est dite, tout se passera bien.
La journée de demain, très redoutée par bon nombre de Sénégalais est, selon Khalifa Sall, « une situation exceptionnelle ».

Le président de la Conférence des leaders n’a pas manqué de donner des nouvelles du leader de Pastef : « Ousmane Sonko est serein et est dans les dispositions de faire face au juge ».

→ A LIRE AUSSI : Direct – Live / Audition de Sonko : Suivez la déclaration de la coalition Yewwi Askan Wi (vidéo)

→ A LIRE AUSSI : Convocation de Sonko : Le geste fort de Déthié Fall pour soutenir son ami !

→ A LIRE AUSSI : Convocation de Sonko : La position surprenante de Alioune Ndao, ex-Procureur de la CREI