La déclaration forte de Ousmane Sonko : « Si Vladimir Poutine m’invite… »

0

En conférence de presse ce jeudi, Ousmane Sonko s’est une nouvelle fois attaqué à la France, qu’il accuse d’ingérences dans les affaires politiques africaines. Il a également évoqué l’article d’un célèbre journal français qui parlait de la possibilité de voir Vladimir Poutine, président de la Russie, s’approcher de lui.

« Un célèbre journal français a écrit que Vladimir Poutine gagnerait à se rapprocher de Ousmane Sonko. Je rappelle aujourd’hui qu’il n’y aucun chef d’état occidental qui est derrière moi. Je n’ai jamais parlé avec le président d’une puissance étrangère. Les deux présidents avec qui j’ai parlé sont les présidents des deux Guinées. Et, aujourd’hui, si Vladimir Poutine m’invite, j’irais parler avec lui. Je parlerai avec Poutine, avec Biden, avec tous les grands chefs d’Etat au monde parce que je suis un homme libre, indépendant qui fait partie d’un pays supposé libre et indépendant. Personne ne me dit avec qui parler », déclare le leader de Pastef au micro de SeneNews, qui a par ailleurs annoncé sa candidature à la présidentielle de 2024.

Ousmane Sonko a également félicité le peuple Malien et Assimi Goita, qui se sont débarrassés de la France. « Je félicite le peuple malien et j’encourage encore Assimi Goita de poursuivre sur la même lancée. J’ai vu que le Sénégal a retiré ses troupes que la France lui avait demandé d’amener. Je le dis aujourd’hui, si je suis élu président de la République, j’enverrais des hommes au Mali pour les soutenir dans leur combat contre els terroristes », déclare-t-il.

→ A LIRE AUSSI : Pas d’épouses ni d’enfants : L’incroyable histoire de Jean Marie qui n’a jamais eu de rapport $exuel (vidéo)

→ A LIRE AUSSI : L’iPhone 14 est enfin là : La date officielle de sa sortie connue

→ A LIRE AUSSI : « Je vais être très clair. Je n’ai… », Ousmane Sonko rabaisse Pape Djibril Fall, TAS et Pape Diop