La hausse des prix du riz importé expliquée par le directeur du commerce intérieur

0

Le directeur du commerce intérieur, Oumar Diallo, a lié mardi l’évolution des prix du riz importé au Sénégal à la hausse des prix de cette denrée en Inde, conséquence de mauvaises récoltes découlant d’une pluviométrie déficitaire dans ce pays.

« Le riz indien, principal riz importé et consommé au Sénégal, connaît des perturbations en raison de la conjoncture économique liée à la hausse des prix au niveau de l’Inde, conséquence des mauvaises récoltes découlant d’une pluviométrie déficitaire », a-t-il expliqué lors d’un Conseil national de la consommation tenu le même jour à Dakar.

Les répercussions de la situation de l’Inde ont été négatives au Sénégal en lien avec une hausse générale des prix à l’international, mais surtout du fait des difficultés d’approvisionnement du marché national.

Selon lui, il a été par conséquent constaté une évolution des prix du riz brisé ordinaire de 260 francs CFA le kg au détail à 360 CFA à Dakar, « malgré l’homologation du prix de ce type de riz ».

Concernant le fer à béton, il a signalé que le prix de la tonne est passé de 400 000 à 620 000 francs CFA pour le fer importé, le prix du fer local étant passé dans le même temps de 270 000 à 550 000 francs CFA.

La farine de blé a également vu son prix passer de 124 467 francs à 163 989 francs CFA entre septembre et avril 2021, selon le directeur du commerce intérieur.

A Dakar, précise-t-il, « les prix tournent entre 190 227 francs CFA à 197 443 francs CFA ».