Les tests Covid une «farce» : Et si Aliou Cissé avait raison…

0

Le coach des Lions, Aliou Cissé, avait alerté en qualifiant le protocole sanitaire de la Caf de «farce». Mais au rythme où vont les choses, on est tenté de lui donner raison en prenant exemple sur les Comores qui ont aussi eu leur dose avant de rencontrer le Cameroun, hier en 8es de finale.
Avec 12 cas de Covid dont le sélectionneur, les Coelacanthes sont passés par toutes les émotions avant de se voir priver de leurs trois gardiens au moment de défier le pays hôte. Le feuilleton assez cocasse de l’un de leurs portiers, Ali Ahamada, ayant rythmé les dernières minutes d’avant-match.
Testé négatif le matin du match, ce dernier a été interdit de jouer suite à une nouvelle règle tombée comme un cheveu dans la sauce de la Can. Une démarche inélégante et irrespectueuse de la Commission médicale de la Can qui fait débat et qui renvoie à une simple et petite question : où sont les covidés camerounais ? En attendant chapeau aux Comoriens (battus 1-2 les armes à la main) qui ont prouvé sur le terrain que les dribbles de la Caf ne les ont pas ébranlés. En témoigne ce missile de Youssouf M’Changama qui est bien parti pour être le plus beau but du tournoi.

[email protected]