Application SeneNews

Ligue des champions – Espagne : Ferran Jutglà, le serial buteur du Club Bruges

0

Parti l’été dernier du FC Barcelone, l’attaquant espagnol Ferran Jutglà brille sous le maillot du Club Bruges, non seulement en championnat mais également en Ligue des champions. Un début de saison canon qui pourrait lui valoir une place dans la liste de la Roja pour la Coupe du monde au Qatar…

Il s’agit là d’une histoire particulière pour le jeune Ferran Jutglà. S’il a d’abord connu le maillot du RCD Espanyol en centre de formation puis en équipe réserve, c’est chez l’éternel rival, le FC Barcelone, que le natif de Sant Julià de Vilatorta (à 80km au nord de la capitale de la Catalogne) qu’il réalise ses débuts dans l’élite du football espagnol. Passé par de nombreux clubs avant de rejoindre le quintuple champion d’Europe, l’attaquant d’1,75m est arrivé libre de tout contrat, d’abord pour renforcer l’attaque de l’équipe réserve, pensionnaire de troisième division.

Mais comme le malheur des uns fait le bonheur des autres, les ressources offensives de Xavi Hernandez, réduites par les blessures (Depay, Braithwaite, Fati…), obligeaient l’entraîneur blaugrana à aller chercher quelques « recrues » au Barça., puisque le néo-international marocain Ez Abde était également monté chez les A pour pallier les absences. Mais c’est bien le numéro 29 qui allait s’illustrer quelque peu en marquant en amical (Boca Juniors, 2-1), en championnat (Elche, 3-2) et même en Coupe du Roi (Linares, 2-1). Jusqu’à attirer l’œil de quelques formations de Liga, prêtes à l’accueillir en prêt…

Retour « payant » au Barça B

Néanmoins, le mercato hivernal aura eu raison de lui : le Barça recrute en masse pour répondre aux exigences de Xavi, notamment en attaque (Aubameyang, F. Torres, A. Traoré), ce qui va réduire considérablement son temps de jeu. Une semaine avant son 23e anniversaire (1er février), Ferran Jutglà se voit contraint de retrouver la réserve, où son expérience chez les A aura été grandement bénéfique. Avec 19 réalisations en 32 matches de D3 espagnole, il termine meilleur buteur de la saison à cet échelon, confirmant alors les espoirs placés en lui à Barcelone.

C’est après cette saison prolifique, qui pouvait lui permettre de prétendre à du temps de jeu en équipe première, que son aventure au FC Barcelone prenait fin. Début juin, Ferran Jutglà quitte le Camp Nou pour le Stade Jan-Breydel, où il s’engage avec le Club Bruges pour les cinq prochaines saisons. Un transfert décidé par Xavi, qui souhaitait plus de garanties sportives à la pointe de son attaque, ce qui se confirmera par la suite avec le recrutement de Robert Lewandowski en provenance du Bayern Munich. L’international catalan (1 sélection, 1 but) devait alors faire ses preuves ailleurs…

La Belgique, ça vous gagne

Si certains joueurs nécessitent un temps d’adaptation dans leur nouveau club, ce n’était certainement pas le cas de Ferran chez les Noir-et-Bleu. Dès le début de la préparation, il s’offre un doublé en amical face aux amateurs de Tessenderlo (3-0). Une première performance remarquable, mais pas de quoi enflammer son nouveau coach Carl Hoefkens : «oui, il a été bon. Mais comme tous les autres joueurs sur la pelouse. L’intensité était élevée, et je suis très satisfait de la performance de l’équipe. Surtout compte tenu du fait que nous avions fait un bon entraînement le matin même.»

Mais le principal intéressé était prêt à tout pour recevoir l’approbation de son technicien et lui répondait parfaitement sur le terrain, avec 4 buts inscrits dans le reste de la présaison. De quoi lui permettre d’être rapidement un titulaire indiscutable des Gazelles. L’attaquant de 23 ans le rendait bien à ses supporters, qui l’adulaient déjà dans la foulée de son arrivée. Ses qualités de numéro 9, que ce soit sa capacité à faire le jeu dos au but, son efficacité ou sa facilité à trouver les espaces dans les défenses adverses, étaient enfin démontrées au haut niveau. Et pas seulement en Belgique…

La surprise de Luis Enrique pour le Mondial ?

Car oui, en plus de s’illustrer en Jupiler Pro League devant le but (6 buts) et dans la dernière passe (3 passes décisives), Ferran Jutglà brillait avec le Club en Ligue des champions, pourtant dans un groupe difficile (Atlético, Porto et Bayer 04). Buteur et passeur à chaque fois face aux Portistas (4-0) et aux Colchoneros (2-0). Des prestations suivies par son ex-entraîneur Xavi : «je suis très heureux pour Ferran. Nous le connaissons et nous le connaissions et quand il jouait, il jouait. C’était une opportunité pour lui, il aurait été difficile de jouer pour lui, nous avons Lewandowski, où le mettre ici ? Nous n’excluons rien à l’avenir.»

Ces déclarations ne sont d’ailleurs pas tombées dans l’oreille d’un sourd : «revenir au Barça un jour ? Ne jamais dire jamais. Ce serait un honneur, mais je me concentre sur Bruges maintenant», déclarait le buteur de 23 ans. En plus de ce probable retour dans sa région natale, l’Espagne s’enflamme pour lui et espère même le voir dans le groupe de Luis Enrique pour la Coupe du monde au Qatar : «il est incompréhensible qu’il n’ait pas joué en Liga, et qu’il ne soit pas sur les listes de Luis Enrique. Il doit jouer la Coupe du Monde», commentait Marca après son but face à l’Atleti. À lui de faire trembler la défense colchonera ce mercredi, dans le cadre de la 4e journée de C1, et ainsi faire un nouvel appel du pied au sélectionneur de la Roja Luis Enrique…

→ A LIRE AUSSI : Julian Nagelsmann : « Ce que les gens ignorent sur Sadio Mané »

→ A LIRE AUSSI : Gims vicitme d’agression ? Le chanteur partage une photo inquiétante (photo)

→ A LIRE AUSSI : Saliou Ciss quitte le Sénégal en direction de l’Europe, une signature en vue ?