Application SeneNews

Macky et « ses » députés : Zoom sur une audience de 10 tours d’horloge

0

Le chef de l’Etat, Macky Sall a reçu en audience, ce week-end, Ies députés de BBY au Palais de la république.

Une audience marathon de 10 tours d’horloge (de 16 h à 2 h du matin), (avec une petite pause diner vers 23 h) à laquelle ont pris par tous les députés, hormis 2 qui étaient en déplacement.

Selon des sources des médias parus ce lundi 22 aout 2022 qui ont participé à la rencontre, étaient présents : Mamouth Saleh, Idrissa Seck, Ismaila Madior Fall, Moustapha Niass…

Après avoir salué les députés, il les a galvanisés et félicités avant de les appeler à l’unité. Il a dédramatisé la percée de l’opposition, notamment celle de Yewwi Askan Wi.

Macky Sall a fortement déploré le manque de solidarité entre certains responsables du pôle présidentiel, de même que des vote-sanctions, en plus de la manipulation de l’opinion, notamment de la jeunesse.

Il justifie la contre-performance de BBY par la désinformation et l’impact des réseaux sociaux. Ainsi a-t-il promis de remédier à cette situation avec des mesures fortes.  Il a aussi assuré qu’il va apporter des changements nécessaires.

Tout ministre qui sera nommé et qui snobera les Sénégalais sera remercié. Il a invité tous les responsables de BBY à descendre à la base. Il leur a fait savoir qu’il veut des combattants sur le terrain.

Macky Sall a fait savoir qu’il ne tolérera plus l’attitude des DG et ministres qui ne mouillent pas le maillot. Il a annoncé la tenue d’un séminaire pour outiller les nouveaux députés de BBY .

Pour la présidence de l’Assemblée nationale, tous les députés lui ont donné carte blanche. Mais il n’a donné aucune indication sur celui ou celle qu’il choisira pour le Perchoir.

→ A LIRE AUSSI : La surprenante déclaration de Goudiaby Atepa : « Ce que je compte faire avec Ousmane Sonko et Macky Sall… »

→ A LIRE AUSSI : Rotation dans le cadre de la MINUSMA : Fin de la mission des 850 militaires Sénégalais, dont 21 femmes au Mali

→ A LIRE AUSSI : En liberté provisoire, Cheikh Abdou Bara Dolly « accuse » encore Macky Sall