Application SeneNews

Martin Camus Mimb critique Aliou Cissé : « Non, je n’accepte pas ce que vous avez dit… »

0

A la Coupe du monde, le Sénégal a été surclassé par l’Angleterre en huitième de finale. Les Lions ont été battus 3-0 par les Three Lions. Après l’élimination, Aliou Cissé s’était prononcé sur Canal +, reconnaissant la supériorité des Anglais, 5e nation sur le classement FIFA.

Une réaction qui n’a pas plu au journaliste sportif, Martin Camus Mimb. Pour lui, un match ne se joue pas ni ne se gagne par ordre sur le classement FIFA. Le journaliste donne par ailleurs le Maroc ou encore la Croatie comme exemples.

« Non M. Cissé ! Je respecte l’explication lucide de l’élimination du Sénégal, donnée ici à travers la position de l’Angleterre au classement FIFA, mais je ne l’accepte pas. On ne gagne pas par ordre de mérite au classement FIFA ou on n’est pas éliminé par ordre décroissant. Tenez ! Le Maroc dans la même Coupe du Monde a battu la Belgique (deuxième) au Classement FIFA, l’Espagne (septième au classement FIFA), la Croatie (douzième au classement FIFA) Et le Maroc lui-même 22ème, derrière le Sénégal. L’Italie dans le top 10 de ce classement n’était même pas qualifié. Dans cette logique on comprend pourquoi le Sénégal était pâle devant les Pays-Bas(huitième au classement FIFA). L’humilité ce n’est pas de se coucher pour laisser passer les autres sur soi, c’est reconnaître la force des autres et utiliser ses forces pour les dépasser. C’est voir ce qui fait leurs forces pour compléter la sienne. Le Sénégal a manqué de caractère face à des équipes qu’il a trop respecté, en oubliant ses forces à lui. On donne le trophée au Brésil alors, et on arrête la compétition Coach ! Puisqu’il est premier au classement FIFA », a affirme Martin Camus Mimb.

→ A LIRE AUSSI : Un joueur marocain se lâche sur le Mondial du Sénégal : « Ce que le Maroc a réalisé… »

→ A LIRE AUSSI : « Aliou Cissé, On ne gagne pas par ordre de mérite au classement FIFA »

→ A LIRE AUSSI : Un fan du Maroc devient viral pour avoir insulté l’Espagne à l’aéroport après la défaite en huitième de finale