Application SeneNews

Mondial 2022: Antoine Bell cartonne Samuel Eto’o et Aboubakar, « Vous n’êtes pas sérieux, j’ai pitié pour vous »

0

Vingt-quatre heures avant l’entrée en lice du Cameroun face à la Suisse demain à 10h GMT, l’ancien portier des Lions Indomptables, Joseph Antoine Bell, a critiqué le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Samuel Eto’o, et le capitaine de l’équipe nationale camerounaise, Vincent Aboubakar.

Antoine Bell reproche à Samuel Eto’o ses déclarations répétées selon lesquelles le Cameroun va devenir champion du monde au Qatar. Une déclaration appuyée par Vincent Aboubakar, qui avait assuré que le Cameroun n’avait « rien à envier au Brésil. Nous sommes une grande équipe, nous représentons un grand pays et nous avons les moyens d’aller loin. Laissons notre jeu parler pour nous ».

« S’ils se mettent à chanter qu’on va gagner la Coupe du monde, ils sont totalement à côté de la plaque », a déclare Bell, avant de poursuivre. « Aboubakar Vincent n’a pas abordé la Coupe d’Afrique des nations en annonçant qu’il allait la gagner, et il ne s’agissait que de la CAN. Il s’est brusquement fait piquer par un virus du désert… Ce n’est pas sérieux, j’ai pitié pour les joueurs (…) Le foot se termine sur le terrain, comme il n’y a qu’un seul vainqueur, cela se terminera par la faute des footballeurs pour 31 équipes« , lance-t-il.

« Quand ils ne l’auront pas gagnée, à la fin, ce sera à cause d’un gardien, d’un défenseur qui a été lent, d’un attaquant qui a manqué un but… C’est Eto’o qui a lancé la mode, les joueurs se sont sentis obligés de suivre. Emboîter le pas à son président, c’est politiquement correct, mais cela montre leur manque de personnalité », juge-t-il.

« Ce qui fait mal, c’est qu’il s’agit de deux personnes d’expérience, ils ont joué deux coupes du monde ensemble (2010 et 2014), et le meilleur joueur de toutes les planètes (Eto’o, NDLR) et Aboubakar, qui n’en était pas loin, ne l’ont pas gagnée… », ajoute Bell.

« Attention! Je suis évidemment supporter du Cameroun, mais il faut être lucide et revenir à la réalité, pas aux slogans ni aux incantions », termine-t-il.

→ A LIRE AUSSI : Samuel Eto’o sévèrement lynché par le peuple camerounais : « C’est la pire erreur qu’il a fait dans ce Mondial»

→ A LIRE AUSSI : Deux agents du renseignement disparus : l’enquête s’oriente vers un lien avec Pape Alé Niang

→ A LIRE AUSSI : Les regrets de Bouna Sarr après la défaite du Sénégal : « Je suis dégoûté »