Ralliement à la coalition présidentielle : Très mauvaise nouvelle pour Pape Diop

0

Pape Diop, l’ancien maire de Dakar et président de l’assemblée nationale a rallié la coalition Benno Bokk Yakaar, alors qu’il a battu campagne en tant qu’opposant lors des législatives de cette année. Même s’il a assuré hier devant les journalistes qu’il s’est concerté avec son parti et ses alliés de la coalition, certains d’entre eux se démarquent totalement. «La Fédération regrette cette décision qui, contrairement à ce qu’a déclaré Monsieur Pape Diop, n’a pas fait l’objet de concertations au sein des organes du parti», a signé la fédération de Bokk Gis-Gis France dans son communiqué.

Selon ces militants de Pape Diop, Il s’agit là «d’une décision individuelle guidée par des intérêts crypto-personnels et agréée par quelques responsables nationaux du parti assoiffés de pouvoir et ayant cédé aux délices de postes qui leur sont promis au Hcct et dans d’autres institutions de ce genre dont la seule utilité est justement de caser les transhumants et autres arrivistes», affirment Amadou Barry et Cie.

Il ajoute, ces derniers déclarent que ce ralliement n’engage que «son auteur et ses quelques larbins». Elle n’engage pas selon eux les militants du parti Cld/Bokk Gis-Gis du Sénégal et de la diaspora qui, dans leur écrasante majorité, se considèrent comme opposants au régime de Macky.

A les en croire, le Sénégal n’est nullement en danger et la démocratie sénégalaise encore moins menacée par le fait que l’opposition soit majoritaire à l’Assemblée nationale. «Au contraire, cette situation aurait emmené les hommes politiques, pouvoir comme opposition, exécutif comme législatif, à plus de responsabilité et d’équilibre dans le fonctionnement des institutions», assurent-ils.

La Fédération Bokk Gis-Gis de France sous la houlette du doyen Amadou Barry appelle donc tous « les militants et sympathisants du parti Cld/Bokk Gis-Gis et de façon générale tous les Sénégalais qui se sentent, à juste titre, trahis par Monsieur Pape Diop à ne pas se décourager et à rester dans le parti qui demeure ancré dans l’opposition».

Elle appelle aussi tous les militants et sympathisants, en particulier les jeunes» à rester mobilisés et à l’écoute des mots d’ordre pour que dans les prochaines semaines ils reprennent le flambeau du parti des mains de ses dirigeants actuels qui sont au crépuscule de leur carrière politique», promet-elle, rapporte senenews.com.

 

→ A LIRE AUSSI : Gaz du Sénégal : Une mauvaise nouvelle annoncée

→ A LIRE AUSSI : Rosso – Procès : Mauvaise nouvelle pour le présumé jihadiste syrien et son complice sénégalais

→ A LIRE AUSSI : Pape Diop : Il rejoint Macky et tance Sonko « Un homme qui veut être président ne doit pas… »