« Sama Wa dji bougni seuy daay dokhote rek »

0

On aurait tout entendu dans ce pays. En effet, cette vidéo va certainement vous faire rire au point que vous douterez de sa véracité.

Pendant qu’un couple fait l’amour, il peut arriver des petits moments gênants. Inutile de dramatiser : tout le monde peut être concerné un jour par l’une ou l’autre de ces situations. Voici les explications scientifiques. Cette dame raconte comment se comporte son copain lors de leur rapports sexuels. des pets disgracieux et parfois mal-odorants surviennent. Est-ce normal d’avoir des gaz pendant l’amour ?

On sait que chez les femmes Certains mouvements effectués lorsqu’une femme fait du sport mais aussi pendant un rapport sexuel peuvent provoquer l’expulsion d’air provenant du vagin. C’est alors qu’un petit bruit disgracieux appelé pet vaginal se fait entendre. Il est tout simplement dû au relâchement musculaire des muscles vaginaux et n’a rien à voir avec les flatulences. Totalement inodore, le pet vaginal ne révèle aucun trouble pathologique.

5. Les fuites urinaires

Les fuites urinaires lors d’un rapport sexuel sont un trouble extrêmement gênant et peuvent arriver aux femmes mais aussi aux hommes. Concernant les femmes, la principale explication est liée à un relâchement des muscles pelviens. Une solution : rééduquer votre périnée chez une sage-femme ou un kinésithérapeute.

Concernant les hommes, il peut s’agir d’un problème de prostate, une glande située sous la vessie, notamment une hypertrophie bénigne nommée adénome de prostate. Ne pas hésiter à en parler à son médecin, il peut aussi s’agir d’un cancer.

Les pets vaginaux

éviter les pénétrations trop « brutales »
ralentir le rythme de la pénétration.
ne pas sortir complètement le pénis du vagin pendant la pénétration.
mettre moins ou pas de lubrifiant.
respirer « normalement » pendant les rapports (ne pas bloquer son souffle)

En dehors des moments calins, les pets vaginaux semblent survenir de façon inopinée, quand on ne s’y attend pas (en même temps, qui s’attend à péter à tout instant ? ). Ce n’est en réalité pas si hasardeux, il y a bien des moments plus propices à à la rencontre de pets vaginaux :

lors de changement de position brusque
quand vous faites un mouvement rapide
dans l’eau (le bain, la piscine, la mer)
en faisant du sport

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok