Témoignages explosifs des victimes : « Le surveillant nous exigeait des massages sexuels »

0

Après le scandale qui a éclaboussé la mosquée Baobab où deux homosexuels ont été surpris en pleins ébats sexuels, un nouveau scandale sexuel est survenu à l’Institut Demba Gadiaga de Malika plage.

Le surveillant Moustapha Diouf, âgé de 20 ans, exigeait des massages sexuels aux élèves. Le mis en cause a été arrêté et écroué le 3 février dernier pour attentat à la pudeur, actes contre nature, pédophilie, détournement de mineurs et viols.

Scandale Miss Sénégal : Le procureur prend une importante décisionSélectionné pour vous :
Scandale Miss Sénégal : Le procureur prend une importante décision
D’après Libération qui donne la nouvelle, au moins quatre présumés victimes âgés entre 10 et 11 ans ont subi les assauts sexuels du présumé prédateur sexuel.

S. G., 10 ans, a confié aux enquêteurs que Diouf l’a invité dans sa chambre avant de lui demander de saisir son sexe et de le masser avec le beurre de karité.

F., 10 ans, déclare : « Un jour, alors que nous dormions dans notre chambre réservée aux talibés, Moustapha Diouf est venu me réveiller pour me demander de le suivre dans sa chambre. J’ai été contrait de le masser à trois reprises. Et la dernière fois il m’a intimé l’ordre de lui sucer son sexe ».

N., 11 ans, confie : « Il m’a invité à trois reprises dans sa chambre pour m’obliger à lui masser doucement son sexe. Il me réveillait toujours dans mon sommeil et une fois dans sa chambre, il fermait la porte à clé et se déshabillait ».

M. souligné, lui, en ce qui le concerne, qu’il a été aussi contraint de faire le même massage au surveillant.