Macky blâme les casseurs de l’école de Yoff et s’en prend aux réseaux sociaux

0

Le Président Macky Sall qui a présidé hier la cérémonie de remise des prix aux meilleurs élèves du Sénégal, s’est défoulé sur les élèves casseurs.

Evoquant les actes de violence notés dans le milieu scolaire et universitaire, le Président Macky Sall parle de cybercriminalité et autres dérives sur les réseaux sociaux qui envahissent dangereusement l’espace scolaire.

«Par effet de mimétisme, des élèves se permettent dans des challenges insensés de s’attaquer à des enseignants, au personnel d’encadrement et de détruire des infrastructures scolaires. Je dois marquer ma ferme condamnation de ces actes totalement inacceptables», a martelé le chef de l’Etat repris par les médias de ce vendredi 12 aout 2022.

Poursuivant, le Président Macky Sall affirme que chacun doit savoir que l’école n’est ni un champ de bataille ni une scène pour gladiateurs.

«L’école doit à tout prix garder sa vocation d’espace de diffusion du savoir, de fraternisation et de construction citoyenne. Les casseurs, ceux qui s’adonnent à la triche, à la violence et à l’incivisme n’ont leur place ni à l’école ni à l’université. Pour autant qu’ils soient encore minoritaires, nous ne devons pas laisser pousser la mauvaise graine», prévient-il.

C’est pourquoi il appelle à une mobilisation générale pour une observance rigoureuse de la discipline à l’école. L’État y veillera.

Ainsi, il a engagé les ministres en charge de l’Education, tous grades confondus, «à faire respecter, à tous les niveaux d’autorité, les règles disciplinaires qui régissent la vie à l’école.

Car, il y va de la sauvegarde de notre bien commun et de l’avenir de la nation», a souligné le chef de l’État, qui estime que l’éducation au savoir-être et au savoir-vivre ne saurait être du seul ressort de l’État.

«Tous les acteurs et partenaires de l’école, en particulier les familles et les associations de parents d’élèves sont invités à s’investir davantage dans la sensibilisation des enfants sur la portée de leurs actes et comportements à l’école», tonne le chef de l’Etat, qui pense que quel que soit le potentiel des apprenants, c’est d’abord et surtout l’encadrement et la discipline qui déterminent en grande partie leurs performances.

*Il conclut conseillant les jeunes : « Si vous voulez aller loin, évitez l’exposition au grand piège de l’ère moderne dont celui principalement des réseaux sociaux, parce qu’ils flattent l’ego et rien n’est plus nuisible au progrès que l’ego, c’est-à-dire la satisfaction de soi ».

→ A LIRE AUSSI : Macky Sall annonce une mauvaise nouvelle aux nouveaux bacheliers

→ A LIRE AUSSI : Nomination : Macky Sall a décidé de rajeunir ses équipes, son premier ministre est âgé de…

→ A LIRE AUSSI : Transport : Macky Sall une importante décision concernant les deux roues