Application SeneNews

Mamadou Ibra Kane voit mal l’audience de Assane Diouf et Clédor chez le Khalif des mourides (vidéo)

0

Mamadou Ibar Kane, le Pdg de Iradio, se pose moult questions sur l’audience des activistes Assane Diouf et Clédor Sène auprès du Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké. A l’en croire, il serait surpris que ces derniers puissent se retrouver devant le Khalif.

Assane Diouf et Clédor

Mamadou Ibra Kane, dans sa chronique à Iradio, a parler de façon globale sur l’actualité du pays. Mais la question la plus marquante quand il pose des question sur les dessous de l’audience de Clédor et Assane Diouf devant le khalif des mourides. « Il est judicieux de se demander  qui a osé dans l’entourage  troublant du sage organiser cette audience », se demande-t-il. Et d’ajouter : « quelque chose de grave a dû se passer dans la cour du Khalife général des mourides »,

Alors, Il se demande comment ces activistes qu’il qualifie de peu commodes ont pu obtenir une audience auprès du Guide de Touba. Pour le journaliste.

Propos éthniciste

Par la même occasion, le journaliste Mamadou Ibra Kane est revenu sur la question identitaire qui fait l’objet de polémique depuis quelque temps au Sénégal. « Nous sénégalais nous sommes en train de jouer avec le diable. Une pandémie ethniciste n’aura pas besoin de faire une deuxième vague, car une seule suffira pour dévaster le pays. Non, pas ça au Sénégal ! » peste-t-il. Et de s’attaquer aux journalises. Selon lui, le journaliste qui informe de l’argument qui fait jeter le trouble, doit retourner sa veste.

Alpha Condé

Dans la même vidéo, repris par Sunubuzz, il est revenu sur les propos du président de la Guinée Alpha Condé  qui parle de tentative de déstabilisation de son pays de la part du Sénégal. Pour Ibra Kane cela n’est pas élégant.

SUNUBUZZ !

→ A LIRE AUSSI : « Khol Lenn kou Djiguen Yii Nou Mi Def pour Yook Taat Yii » (Vidéo)

→ A LIRE AUSSI : Khoumb té Dagane: « Mar sa awra diabar ci weerou koor… » (vidéo)

→ A LIRE AUSSI : Les deux vidéos Kawtef de Amy Séne qui choquent: « Nou ko Wadji def bone na… »