Mort du jeune élève aux Parcelles Assainies : les mots du mis en cause !

0

Il y a des rebondissements dans l’affaire de l’élève tué au Lycée de l’Unité 13 des Parcelles Assainies. On parlait d’une chute mortelle  suite à un match d’interclasse, il s’avère que  le jeune Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye, en classe de 1er, est décédé suite à une bagarre.

En effet, cette révélation a été faite par A. S, élève en classe de seconde. Sur procès-verbal, celui-ci est passé aux aveux La révélation a été faite par A. S., élève en classe de seconde. Sur procès-verbal, il est passé aux aveux, narrant la manière dont le jeune Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye est mort, suite à un accrochage qui s’est soldé en bagarre. « Au cours de notre corps-à-corps, il tentait de me soulever pour me terrasser. Mais je lui ai fait une prise (mbotte) et mon adversaire s’est écroulé sur un perron », a avoué A.S devant les enquêteurs pour justifier son acte.

A rappeler que 3 élèves ont été arrêtés après la mort du jeune élève en classe de 1er. Et d’après le certificat de genre de mort, Cheikh Bamba Ndiaye a succombé à ses blessures au niveau du cou et de la tête.

SUNUBUZZ !