Succession du défunt juge Samba Sall : Les magistrats refusent le poste « mystique » !

0

Déjà plus deux mois après le décès du Samba Sall, mais le stratégique reste toujours inoccupé. Ici, les confères de Sunubuzz expliquent cela en trois raison.

En effet, le journal les Echos visité par Sunubuzz, indique, pour la première raison, plusieurs magistrats désignés ne veulent pas du poste du Doyen des juges, à cause des soupçons mystiques.

A noter que Samba Sall est décédé juste après l’inculpation de Ousmane Sonko pour viol dan l’affaire Adji Sarr. Ces juges pensent que cela est lié.

La deuxième raison, est la pression populaire. Les magistrats redoutent une forte pression et préfèrent observer  dans l’anonymat total cette affaire de viol.

La troisième raison est relative au profil. Le juge qui va hériter du poste du Doyen, parce que là il ne s’agit pas de grade, mais trouver celui qui a une forte personnalité pour gérer ce dossier.

Dans les couloirs des tribunaux, des noms sont murmurés pour essayer de deviner qui remplacera feu Samba Sall. Le poste de Doyen des juges est un poste important et qui prend en charge plus de 400 dossiers dont la plupart sont qualifiés de « hyper sensibles ».

La nomination est subjective chez les juges. Par ailleurs, « il n y a pas de profil de nomination » explique un juge du siège qui a été à la tête de plusieurs juridictions. Il poursuit que « d’après la Constitution, c’est le Président qui le nomme après avis du Conseil supérieur de la magistrature ».

SUNUBUZZ !

→ A LIRE AUSSI : Pastef : L’argument jugé impertinent de Birame Souleye Diop, l’administrateur de Pastef, sur la loi !

→ A LIRE AUSSI : Abdou Mbow néna opposition : » amouniou, vision, ni khakham, ils veulent manipuler les citoyens »

→ A LIRE AUSSI : Santé : Sames de Mbour déclenche une grève deux jours (48 heures)