Les activistes qui mourront si ce projet de Loi passe !

0

Eh bien ! si ce projet de Loi passé ? juste une question. Alors  des activistes en mourraient. Bah, on ne parle pas de la mort au sens propre du terme. Ils mourront, car on leur aura volé ce qui fait l’essence de leur vie (combattre, manifester, s’indigner).

En effet, en disant cela, les pensées s’orientent vers Guy Marius Sagna, Abdou Karim, Pape Abdoulaye Touré, Assane Diouf et Clédor, ceux de Y en a marre, etc.

Ils mourront parce que les choses qui les retiennent plus dans cette société ce sont les combats livrés aux quotidiens (pour les populations). Aujourd’hui, ils sont admirés et adulés partout dans le pays.

Donc si un bon jour, l’Etat veut se réveiller et les ôter cela, en votant un projet de Loi visant à empêcher les manifs. Oui, ils mourront.

Parce que grâce à ces combats, certains d’entre eux ont connu un statut social plus élevé, d’autres sont devenus les chouchous des médias, conviés partout. Le prestige et la notoriété vient !

Ce projet de loi, tuerait beaucoup d’entre eux  donc !

Empêcher un moine de faire ses séances de méditation, c’est synonyme de lui enlever ce qu’il a de plus cher dans son âme, dans sa vie.

C’est la même chose avec un activiste. Lui  dire que  » tu pourras plus manifester. Interdire les manifs c’est les mettre déjà un carcan, où dans un concon. Ils ne pourront plus s’épanouir.

L’activiste meurt quand il ne peut plus combattre.

SUNUBUZZ !

→ A LIRE AUSSI : Mame Mbaye Niang néna « li fia amonne mars, meunatoufé ame, dakh » !

→ A LIRE AUSSI : « La démocratie a besoin de discipline », écrit François Hélène Gaye, en passant moraliser les gens de Pastef !

→ A LIRE AUSSI : Vote projet de loi contre manif : ça chauffe à l’Ucad !